Idées pour une légèreté authentique

Après mon interview avec Yann Leperff pour la chaîne Entre nous Cultures, que vous pourrez retrouver prochainement ici, le journaliste éteint sa caméra et me dit en off : « Vous êtes originale. » Il sourit, c’est une remarque extrêmement bienveillante. Devant mon air songeur, il ajoute « c’est un compliment, à mon sens ». Je n’en doutais pas. Sa remarque cependant me met en doute, mes choix de vie relèvent-ils d’un caractère original, ou sont-ils seulement guidés par l’authentique ? C’est la partie de ma réflexion que je lui livre : « Nous avons tous et toutes des originalités, c’est peut-être seulement que j’ai choisi de les montrer. »

J’ai regardé depuis la définition du mot original. La première est celle-ci : « Qui émane directement de l’auteur, est l’origine des reproductions. », en ce sens finalement les mots original et authentique sont synonymes à l’évidence. On retrouve seulement après les définitions : « qui sort de l’ordinaire, est unique en son genre. » En effet, donc, je pense que nous le sommes tous.te.s quelque part.

Voici quelques idées, originales donc, puisqu’elles émanent de moi. Quelques idées joyeuses et légères, fantaisistes, parfois farfelues peut-être, qui m’aident à allier le plaisir et le sens dans ma vie quotidienne. J’en ai déjà réalisé certaines, je projette d’en réaliser d’autres. Peut-être que quelques idées ne resteront que des idées pour moi, et seront des sources de joie pour vous :

  • Prendre le thé tous les matins avec mon chat
  • Chanter en me promenant dans la rue
  • Me teindre les poils des aisselles en rose bonbon ou en bleu pastel
  • Colorier les ratures sur mes cahiers avec de la peinture ou les recouvrir par des autocollants pour garder en mémoire la trace
  • M’envoyer des lettres par la poste
  • Transformer mon jardin en café-restaurant pour ami.e.s
  • Tutoyer facilement
  • Danser dans la peinture avec les élèves de mes ateliers
  • Emporter un livre dans mon sac à la place de mon téléphone
  • Remplacer dans mon langage l’expression « lâcher prise » par « retenir l’essentiel »
  • Repriser mes vêtements troués avec du fil à broder de couleur ou les camoufler avec des patchs thermocollants plutôt que d’en acheter d’autres
  • Quand je casse une assiette, réaliser un joli moulage avec les morceaux puis retourner à Emmaüs ou en vide-grenier en acheter une nouvelle
  • Echanger mes livres au troc-livres de l’Ours Plume par d’autres choisis en ne regardant que la première de couverture
  • Mettre des ombres à paupières très colorées sur mes yeux, ou du mascara rose comme si chaque jour était une fête
  • Faire une collection (de branches, de bougies ou de moments parfaits)
  • Faire la vaisselle en écoutant des podcasts féministes
  • Renoncer à une opportunité quand j’ai besoin de me reposer, et écrire rêveuse des scénarios qui auraient pu se passer.
  • Me motiver devant le miroir comme dans les Sims
  • Quand j’ai besoin d’être guidée, saisir un livre, l’ouvrir à n’importe quelle page et lire la première phrase sur laquelle je tombe, ou allumer la radio sur n’importe quelle station et écouter les premiers mots qui sortent.
  • Offrir des objets qui m’appartiennent à des ami.e.s, des objets qui peuvent compter pour moi et qui leur plairont, comme preuve de la valeur de notre amitié
  • Réaliser une nouvelle collection artistique uniquement avec ce que je possède déjà ou que je peux récupérer gratuitement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.