Démarche artistique et articles de presse

Ma démarche

J’aime réinterroger les codes et les catégories, gratter sous les surfaces établies. J’explore. J’aime l’hybride, l’assemblage de contraires, ou tirer parti des associations fortuites.

J’utilise notamment l’écriture, la peinture, le modelage, le collage, la musique, le chant, l’assemblage. Je perçois les techniques comme des moyens au service de l’expression d’un propos. Le visuel fixe et mobile, le langage oral et écrit ou encore le sonore s’entremêlent dans mes productions pour dire la complexité ou la complémentarité du monde.

La couleur revêt dans mon travail une dimension symbolique. Mes collections sont des univers (bleu, rouge, violet) auxquels les œuvres sont rattachées en fonction de leur message. Certaines de ces œuvres sont hors des cases ou incarnent des possibles points de rencontre de deux univers. La matière est signifiante, plane ou en volume, rarement lisse, souvent déchirée, abimée, lacérée. Elle porte les marques des expériences.
Ce qu’il y a pour moi à inventer, ce sont toutes les relations alchimie qui peuvent se produire entre l’idée et la matière, l’intérieur (le senti) et l’extérieur de soi (le monde partagé).

Mes productions visent à montrer que les rencontres, les relations, les équilibres ne se font pas sans heurts et sans impacts. Je présente ainsi des cheminements multiples, tantôt fluides, tantôt tumultueux voire douloureux. J’aime exposer l’esthétique qui se niche dans chacun de ces états, les plus heureux comme les plus sombres mais toujours dans le souhait de saisir les nuances et la complexité. L’expérience m’intéresse, le résultat doit en garder les traces. Dans ma recherche d’authentique, mes productions revêtent une dimension artisanale certaine, qui montre ses expériences, ses recherches, ses erreurs ou ses doutes.
Mon travail s’inscrit dans une dimension philopoétique : à dominante littéraire, expressive et engagée. Il s’attache en particulier à questionner les insaisissables, les violences et l’identité. Il se veut réécriture du réel pour saisir ses lois et ses fonctionnements, tout en projetant ses idéaux.

Mes expositions sont des démonstrations en mouvement d’un cheminement en cours et prennent des formes selon le propos : installations animées, performances improvisées, expositions spectacle.
Je souhaite produire des situations artistiques qui permettent la rencontre et la participation intellectuelle des spectateur.trice.s, occasions de partage d’univers plus que des aquariums d’observation. Il m’intéresse de trouver le point d’équilibre entre l’usage de codes suffisants pour pouvoir être comprise (dimension de la pensée), en même temps que m’en affranchir suffisamment pour pouvoir être reçue (dimension du senti).

***

Articles de presse

***

Mes collections artistiques

  • L’Ours bleu (inclut le spectacle de l’Ours bleu, le roman « Ta vie est silence », le modelage de l’Ours bleu, et six tableaux visuels)
  • Rouge (inclut le roman graphique réécriture de rouge, encore en chantier et la série « Que faire de nos souvenirs ?« )
  • Les violets (inclut les séries : Les Violets, Prédation et Méduses pensées)
  • Les cartes poétiques (inclut les séries : Les déchirures assumées et Les amours bleues)

Mes publications

  • Ta vie est silence – roman poétique, tirage autoédité de 50 exemplaires au mois de juin 2021
  • Les mouvements du bruit – recueil de poèmes autoédité en tirage limité, à paraître en octobre 2021

Mes vidéos

  • La pause café, série de 3 épisodes, en cours, coécriture Marion Toussaint et Claire Grellier
  • Les papillons de vie, série art vlog poétique, 2021
  • Hurlements poétiques, à venir