6 astuces pour bien démarrer un mode de vie Zéro Déchet


Art de vivre / mardi, septembre 18th, 2018

« Zéro déchet ? Mais c’est impossible ! » La phrase classique des personnes que je rencontre, qui manifestent tout de même la plupart du temps un certain intérêt pour ce mode de vie.
Certes, je produis toujours des déchets, et tant que nous existons nous en produiront tous. Le ZD (de son surnom) consiste donc à aller idéalement vers l’objectif « zéro déchet », c’est-à-dire simplement réduire ses déchets au maximum de ce qu’il est possible de faire pour chacun d’entre nous. Ce n’est pas parce qu’on ne peut pas tout faire qu’il ne faut rien faire ! Alors par où commencer ?

 

Allez-y progressivement

Quand j’ai eu ma « révélation Zéro déchet », j’ai eu envie de tout changer d’un seul coup dans toutes les pièces de la maison, au travail et même dans les rues ! Tout ce que je sortais de mes placards ou de mon réfrigérateur me semblait être de vils et machiavéliques déchets (J’avais même l’impression qu’ils me riaient au nez, si si !). Je ne voulais plus en avoir un seul entre les mains ! Mais vouloir tout changer d’un coup génère beaucoup de frustration, car on ne revient pas si aisément sur des habitudes installées depuis tant d’années.
Un conseil, allez y étape par étape. Au besoin, trouvez-vous un joli carnet et écrivez votre objectif du moment. Quand celui-ci fera partie de votre quotidien et sera devenue une habitude bien ancrée, cochez-le et choisissez-en un autre !

Fréquentez des lieux en cohérence avec vos valeurs

La première fois que je suis sortie du magasin avec ma fameuse liste de courses ZD, j’avais les larmes aux yeux et j’ai dit « On ne va jamais y arriver ! »

Bien évidemment, passés les quelques premiers objectifs du ZD, les grandes surfaces resteront difficilement en cohérence avec vos nouveaux objectifs écologiques. Bien que certaines proposent aujourd’hui des colonnes de produits en vrac, s’y trouve tout de même une très grande majorité de produits emballés (voir sur ou sur-sur-emballés. Vous n’avez jamais vu ces oranges pré-épluchées et emballées à l’unité dans des boîtes en plastique ?).
Je vous propose donc de découvrir autour de chez vous le ou les lieux qui deviendront vos nouveaux chouchous ! Fermes, marchés, magasins bio …
Il est tout à fait possible d’alterner les lieux. Vous pouvez par exemple aller chaque semaine au marché ou à la ferme pour les produits frais (fruits, légumes, fromage ou viande si vous en mangez) et une fois par mois en magasin bio (voire en grande surface) pour refaire le stock de produits secs (céréales et légumineuses en vrac, huiles, etc.). Cela demande seulement un peu d’organisation si l’on ne veut pas se retrouver le 5 du mois, jour des pâtes bolo et qu’il n’y a plus de coquillettes ! (Au pire on peut toujours improviser et préparer un bon plat de spaghettis de courgette à la sauce bolo, ça marche aussi.)

Trouvez une bonne source d’information

J’insiste sur le mot « une », ou deux encore, si vous voulez.
Tout simplement parce qu’à multiplier les sources d’information on est rapidement désorganisé voire perdu dans des idées ZD à n’en plus finir. Et si l’on se réfère au point n°1 d’y aller étape par étape, on comprend qu’il est important également de prioriser.
Trouvez un bon livre qui vous semble complet et qui propose de nombreuses idées pour aller vers le Zéro Déchet et éventuellement un blog ou une chaîne Youtube. Cela suffit largement. Ensuite, vous pourrez choisir de piocher, dans ce que vous aurez lu ou entendu, tout ce qui s’accorde avec vos valeurs, vos envies et le nouveau mode de vie que vous souhaitez créer. Quand vous aurez écumé tout ce qui s’y trouvait (ce qui devrait prendre déjà un petit moment), vous pourrez éventuellement trouver un nouveau guide.
Pour ma part après deux ans et demi de vie avec ZE GUIDE de Jérémie Pichon et le Blog d’Antigone XXL, je n’ai pas encore appliqué tous leurs conseils. Chaque chose en son temps !

Remplacer les objets au fur et à mesure

Une astuce très simple pour commencer à aller vers le Zéro déchet sans trop de contraintes est de remplacer intelligemment au fur et à mesure les objets de votre quotidien. Le jour où vous devez racheter une brosse à dents, optez pour un modèle en bambou (en magasin bio), en plastique recyclé ou à tête rechargeable. Si votre cafetière à dosettes tombe en panne, il est peut-être temps de passer à la cafetière italienne et d’acheter désormais votre café en grains à moudre soi-même (avec un moulin à café acheté dans une brocante par exemple). Si votre smartphone ne peut pas être réparé, donnez le pour pièces à un bricoleur et renseignez-vous sur les modèles plus écologiques type fairphone avant de craquer sur le dernier modèle de la gamme (si vous en avez envie, bien sûre !).

Déculpabilisez et relativisez

Je plaisante dans mon article sur les oranges emballées et les cafetières à dosettes mais nous avons nos petites habitudes depuis des années. Les changer demande de l’énergie, de plus, à haute dose, cela peut devenir très inconfortable. Pensez à vous et équilibrez votre mode de vie pour que le changement soit un défi plaisant et non une contrainte. Trouvez des changements qui ne vous coûtent pas trop, et si cela les concerne, parlez en également aux personnes qui partagent votre lieu de vie.
Non, vous ne passerez peut-être pas aux toilettes sèches en un mois, voire peut être vous n’en installerez jamais chez vous. Mais pensez à votre prise de conscience et à ce que vous avez déjà mis en place. Aujourd’hui vous en êtes là, et c’est déjà très chouette !

Amusez-vous !

Seul ou avec les membres de votre foyer, votre famille, vos amis … Lancez-vous des défis pour faire du Zéro déchets un objectif amusant !
Seul vous pouvez vous lancer sur la confection de box Zéro déchets comme cadeau de Noël pour vos proches ou noter dans un carnet toutes vos réussites. Par exemple : j’ai pris l’habitude de préparer moi-même ma pâte à tarte maison. Ce carnet pourra être très utile aux curieux qui s’intéresseront à votre mode de vie et auront peut-être besoin d’un petit coup de pouce pour s’y mettre !
A partager, le mode de vie Zéro déchet peut même donner un peu de pep’s au quotidien grâce aux défis que l’on peut partager avec ses proches. On peut échanger des astuces, s’envoyer par MMS les photos de ses expériences (réussies ou non). C’est motivant et cela apporte une aide précieuse.

 

 

Lorsque l’on a trouvé sa motivation propre pour se lancer dans le Zéro déchet, il appartient ensuite à chacun de trouver son rythme, sa manière de procéder et de composer son style de vie par rapport à ses envies et ses valeurs. Nous ne vivons pas tous le Zéro déchet de la même manière ! Certains se concentreront sur les produits cosmétiques ou ménagers, d’autres s’attacheront plutôt au contenu de leur réfrigérateur. Il n’y a pas de petites actions inutiles si elles sont cohérentes avec ce en quoi vous croyez.
Si vous prenez le temps d’installer de nouvelles habitudes qui vous correspondent, vous pourrez ressentir une véritable aisance et un regain de sens dans votre vie. Et si vous-même vivez pleinement votre mode de vie, sans doute inspirerez-vous également des personnes autour de vous, qui à leur tour, commenceront à se questionner sur ce qui pourrait être vraiment important pour eux et pour notre planète. A vous de jouer !

Une réponse à « 6 astuces pour bien démarrer un mode de vie Zéro Déchet »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *