L’Ours Plume, je repars pour la saison 2 !

L’année dernière, à Bourgneuf (un petit village près de La Rochelle), nous avons installé dans le jardin de l’ancien presbytère du village, de quoi baguenauder, vivre de sereines après-midi qui se transforment imperceptiblement en soirées, et faire des découvertes impromptues … J’ai nommé : le village de l’Ours Plume.

Des bungalows entièrement retapés et réaménagés l’un en espace de jeux de construction et l’autre en bibliothèque-atelier. Des tivolis abritant plus d’une centaine de jeux de société pour s’évader, réfléchir, ou juste pour rire ! Un espace semi-couvert à côté de la terrasse restauration abrite un puits et les précieuses œuvres d’une exposition en cours.

Cet été, en allant et venant dans ce jardin où les fleurs et les arbres semblent nous bercer, vous pourrez voir quelques enfants, c’est sûr, attablés avec leurs grands-parents, une crêpe maison entre les mains. Certains, après le goûter, pousseront des landeaux, des poussettes où les poupées plus ou moins vêtues seront ballotées sur les vallons de la pelouse. A côté, quelques personnages miniatures verrons leurs canots retournées plus d’une fois dans le circuit à eau. D’autres encore crieront « en avant » à bord de la navette spatiale appartenant autrefois à un manège de fête foraine.

Quelques imitations de cris d’otarie, de chèvre ou d’autres bruits non identifiés s’échapperont d’une table de pic-nic en bois jusqu’à la fin du sablier. Sous le tivoli, une famille partira pour une enquête en voyageant dans le temps. Une jeune femme racontera comment elle en est venue à adopter un gnou avant de passer la carte à son voisin.

Dans la bibliothèque, un homme dévorera un recueil de poèmes de Jean-Pierre Duprey, corpus de la semaine. Un groupe d’ami.e.s engagera une grande conversation sur les modes de consommation, magazine Yggdrasil à la main.

Vous me trouverez surement, à l’ombre, devant un chevalet, ou en train de mener un atelier artistique.

Une petite fille soufflera les bougies de son gâteau d’anniversaire après avoir gagné à l’escape game organisé pour elle et ses ami.e.s, à une minute de la fin du temps imparti !

Selon la journée que vous aurez choisie, vous pourrez rencontrer des cyclistes passionné.e.s, les créatures émouvantes d’une artiste peintre ou des amateur.trice.s de jeux qui vous proposeront bien une partie.
Vous pourrez écouter les mélodies glisser du piano de Bastien Lucas, et les textes surréalistes d’un artiste inclassable, qui vous feront danser. Vous entendez aussi des contes, des poèmes, des instruments insolites. Vous pourrez vous promener lors d’un marché de producteur.trice.s et chiner des livres dont vous ignoriez jusqu’alors l’existence au stand des Belles histoires.

Trouver ce qu’on n’est pas venu chercher, partager un jeu, un goûter avec des personnes que l’on vient de rencontrer, se laisser aller à colorier pendant des heures parce qu’en fait on se laisse prendre au jeu.
Réaliser un carnet de voyage, incarner sa vie d’une façon personnelle, faire des petites choses mais qui comptent beaucoup.
Voilà, et ce n’est qu’une partie, ce que vous pourrez trouver au village de l’Ours Plume.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.