Le voyage du spectacle exposition : L’Ours bleu

Mon spectacle de l’Ours bleu est à la fois une exposition de tableaux et d’objets, une lecture publique et un petit concert. Dans un décors organisé autour de la collection de l’Ours bleu, je lis, je chante, je récite des poèmes, je joue de l’autoharpe. A l’image d’une troubatouresse, je présente a chaque fois, un peu différemment, l’histoire de l’Ours bleu, cet ours qui cherche la liberté suffisante pour se forger une identité sur mesure, authentique.

Ce spectacle voyage, chaque prestation est un chapitre de l’histoire de l’Ours bleu. Les chanson, les œuvres présentées, les poèmes varient.

Je vous présente aujourd’hui la carte écrite du voyage de l’Ours bleu.

L’ours bleu en été

Lié à la lecture de mon roman « Ta vie est silence »

Chapitre 1 – La naissance de l’Ours bleu

Date : le samedi 19 juin à 17h30
Lieu : Le village de l’Ours Plume (Bourgneuf)

C’est la première. Des enfants s’installent au premier rang. Le tivoli se remplit, il y a même des personnes debout, derrière les rangées de chaises. Après une journée orageuse, le ciel nous laisse un peu de silence pour partager ce moment. Je commence par un extrait du conte de l’Ours.

Cette première représentation annonce le voyage. Le tableau sur la droite est recouvert d’une carte routière que j’avais trouvée dans une presse. J’avais demandé Celle que vous ne vendrez pas. C’était donc la Bretagne.

Je chante Partir avec beaucoup d’émotion. Des yeux dans le public s’embuent et me renvoient un peu de trouble. Pendant que je récite les mouvements du bruit, j’entends une petite fille chuchoter à son Papa Je ne comprends pas. Je réponds : Moi non plus. Je pense qu’il n’est pas nécessaire de comprendre pour être touché.

Les chansons de ce spectacle :
Partir
Fantôme
Avec toi je suis seule
Tu m’oublieras
Ces petites choses
L’Ours bleu dort quelque part

Le tableau réalisé sur scène pendant ce spectacle :
Le voyage de l’Ours bleu

Chapitre 2 – La poupée fantôme et les hanteurs du passé

Date : le vendredi 9 juillet à 19h
Lieu : Le jardin d’Elisabeth (Périgny)

Cette représentation se joue sous le regard appuyé de la poupée fantôme à l’issue duquel elle est renommée Alice. C’est son spectacle, je la prends sur mes genoux.

Pendant que je chante la chanson Fantôme, invoquant les hanteurs du passé, le tableau exposé alors sur le chevalet central tombe. Le cadre se casse. Je ramasse sur scène les quelques morceaux. Le rituel a du fonctionner.

La fin du spectacle, relate, optimiste, la légèreté à laquelle la poupée fantôme pourra aspirer dans un futur proche. Je me mets à genoux, ouvre mon carnet du moment et me met à lire quelques lignes au hasard. Mais de hasard il n’y a pas.
A voix haute, je dis : Il y a seulement les échos d’un bouleversement. C’est une histoire éparse, perdue, qu’on ne veut plus entendre. Il n’y a même plus les morceaux, mais des souvenirs de morceaux.

J’entonne L’amour à la plage accompagnée d’Oscar, mon autoharpe, pour célébrer la fin heureuse.

Les chansons de ce spectacle :
L’Ours bleu dort quelque part
Partir
Fantôme
Avec toi je suis seule
Tu m’oublieras
Ces petites choses
L’amour à la plage

Le tableau réalisé sur scène pendant ce spectacle :
La quête de l’Ours bleu

Chapitre 3 – La mémoire de l’Ours bleu : que faire de nos souvenirs ?

Les hanteurs du passé sont parties. C’est le moment de les célébrer, de se souvenir. Le tableau « Les hanteurs du passé » est présenté au public pour la dernière fois.

Les mouvements de la mémoire fluctuent, au fil des lectures, des chansons, des poèmes sur mon arbre mort. Vous voulez voir que faire de nos souvenirs ? J’emporte précieusement ma théière rose et la lance avec élan sur le sol. Je répartis quelques morceaux, déposés dans l’herbe comme des offrandes.

Les yeux des spectateur.trice.s sont grands ouverts, suivent mes cheminements entre les mouvements du bruits et les éclats de la théière.

Les chansons de ce spectacle :
Partir
Fantôme
Les démons de minuit
Avec toi je suis seule
Tu m’oublieras
Ces petites choses
L’Ours bleu dort quelque part

Le tableau réalisé sur scène pendant ce spectacle :
La mémoire de l’Ours bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.