Le collage poétique

J’adore cet atelier ! Je le mène souvent dans des structures de loisirs, et je m’y adonne régulièrement moi-même pour trouver l’inspiration.
Il est peu coûteux et demande peu de matériel. On peut s’y mettre même si on n’a pas beaucoup de temps devant soi. Si ce n’est pas génial, ça ? 😉


Je l’ai récemment mené au tiers-lieu de l’Ours Plume où je travaille l’été. C’est pourquoi j’ai eu envie de vous l’expliquer :

Le matériel :

  • Des magazines à déchirer et à découper
  • Des feuilles de la couleur, texture ou taille que vous voulez
  • Des ciseaux
  • De la colle liquide ou en bâton, selon votre préférence

ÉTAPE 1 : RECHERCHER DES MOTS

Recherchez dans les magazines quelques mots ou extraits de phrases qui vous donnent envie. Cela demande de laisser aller son inspiration et de jouer avec le hasard.
Vous pouvez parcourir votre pile entière de magazines pour trouver le mot « chat » et peut-être partir bredouille après deux heures et demie de recherche, ou apprécier le hasard des rencontres et collecter des mots qui vous surprennent ou vous inspirent.
Sélectionnez entre 7 et 10 extraits (mots ou morceau de phrase).

ÉTAPE 2 : COMPLÉTER LE POÈME

Maintenant, votre objectif est de réaliser un poème avec les extraits que vous avez choisis. Pour cela, repartez en quête de nouveaux extraits qui peuvent vous permettre de les relier entre eux. Le but est de réaliser ce poème en écrivant le moins de mots possibles à la main.
Collez les morceaux sur une feuille de papier de la couleur, texture et du format que vous voulez.
Amusez-vous et laissez venir toutes les idées fantaisistes qui peuvent pour faire aller plus loin dans votre processus créatif, sans brider vos idées en cherchant à suivre la consigne au pied de la lettre.

Par exemple :
* Organisez les mots comme vous le souhaitez dans la page
* Un poème n’a pas nécessairement un sens convenu ou logique
* Vous pouvez à ce stade laisser certains mots choisis lors de la première étape s’ils ne vous conviennent pas dans la création de votre poème
* S’il vous est vraiment difficile de terminer votre poème, vous pourrez toujours tricher en découpant lettre par lettre ce dont vous avez besoin !

ÉTAPE 3 : ILLUSTREZ VOTRE POÈME

Maintenant, complétez votre poème par des visuels !
En général, je conserve pour cette étape la technique du collage. Je recherche dans les magazines des images qui peuvent correspondent à l’ambiance de mon poème.

Vous pouvez aussi, bien sûr, détourner cette dernière étape en utilisant la technique de votre choix (peinture, dessin ou même pourquoi pas, aller chercher un endroit à photographier pour l’associer à votre texte !)

C’est avec cette démarche que j’ai d’ailleurs réalisé les cartes poétiques de ma série « Les amours bleues« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.