Ta vie est silence – précommandes

Je suis tellement excitée de vous présenter mon premier roman Ta vie est silence, désormais disponible en précommande !

Commander un exemplaire

Lié à la collection de l’Ours bleu, avec des allusions légères à ce petit personnage que vous connaissez bien, Ta vie est silence raconte l’histoire d’une petite fille à l’identité quelque peu écorchée.

Comment se construire quand on est une petite fille et que tout autour semble vide, ennui et désintérêt ? Quelle identité s’inventer ou se construire ? Quelle est notre liberté de réellement choisir qui l’on est ?
Ce roman traverse littérairement ces questionnements dans une écriture poétique.

L’histoire d’une histoire

L’idée du roman Ta vie est silence a commencé à émerger il y a environ deux ans. Après plusieurs essais quant à la forme littéraire, c’est finalement dans un genre narratif que j’ai choisi d’incarner mes questionnements sur la construction de l’identité.Ce livre appartient à ma collection artistique L’Ours bleu qui explore les mêmes thématiques du déterminisme et de la liberté. L’histoire en deux parties présente la construction de l’identité d’une même personne, enfant, puis adulte, dans une écriture à la forme poétique.

En voici des extraits :

  • Ça cogne sourd dans ma tête et ma main glisse le long de la porte sans un bruit. Rejoint mon corps tenu qui fait un I. Je dévale à rebours le couloir éteint et m’enfouis dans la couverture bleue de mon lit. Je suis en minuscule. Il y a tout un tas de temps qui glisse et me couvre d’absence. Le froid de l’immobile me gagne. Peu à peu. Je ferme les yeux. J’entends mort dans ma tête. Ça a un goût de loin, de gens qui perdent leur adresse et toutes leurs valises et leurs objets chers. Le goût de gens qui perdent leurs souvenirs et qui oublient qu’on reste. Qu’on attend pour toujours qu’ils reviennent.
  • Il y a en toi un silence que personne ne t’explique. Il y a dans ton ventre un vide que personne ne saisit. Une profondeur que tu ignores toi-même. Des échos interminables, quoi que tu jettes dedans. Ça te possède, c’est frénétique. Ça t’arrache à la vie. Ça te plante là, dans ta chambre. La solitude au corps. La rage en plus qui te prend. Des envies de hurler. Trainant ton corps et toi comme un petit fantôme de si patiente attente. Tu finis par rêver toutes les nuits du même désert sauvage. Tu sombres. Dans ce sable sec tumultueux, et gris, qui n’abrite que toi. Un désert silence.

Vous pouvez dès à présent commander votre exemplaire sur le site KissKissBankBank, et le recevoir en juillet !

***

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.