La naissance du Loup

Il y a des silences profondément enfermés et des ventres qui se résignent à diffuser leur rouge.

Je sais que l’équilibre est une étroite solitude, et que l’avancée n’est qu’un manège en fuite.

Je fige.

Je marche éternellement à l’intérieur du loup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.